Logo gogo 2

Vendeurs à Domicile Indépendants (VDI) en Auto- Entrepreneur

Vous voulez faire de la vente à domicile : vous pouvez déclarer votre activité en auto-entrepreneur et donc l’exercer dans le cadre de ce statut.

Vous êtes VDI : vous distribuez les produits ou les services d’une entreprise par démarchage direct auprès de particuliers :

  • En porte à porte 
  • Ou en vente par réunion privée au domicile d’un particulier.

Une convention écrite d’agent commercial, ou de revendeur, vous lie à l'entreprise qui vous confie la vente de ses produits ou services. 

 

Vous êtes VDI en auto-entrepreneur : vous exercez une activité commerciale

 

Vous déclarez votre début d’activité :

  • En activité commerciale : formulaire P0CMB de micro entrepreneur.
  • En agent commercial : formulaire AC0 d’agent commercial option micro-entreprise.

À noter - Lors de la déclaration : cochez la case « Ambulant ».

 

 

  • Vous exercez une activité de prestation de services commerciale : votre chiffre d’affaires est plafonné à 70 000€ depuis le 01/01/2018.
  • Votre Centre de Formalité des Entreprises (CFE) est la Chambre de Commerce et de l’Industrie (CCI) ou le Greffe de Tribunal de Commerce. 
  • Votre taux de cotisations se situe à 22% du chiffre d’affaires.

 

VOTRE RÉGIME SOCIAL :

VDI en auto-entrepreneur, vous devez obligatoirement vous immatriculer au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) ou au Registre Spécial des Agents Commerciaux (RSAC) et vous êtes automatiquement au RSI.

 

VOTRE RÉGIME FISCAL

Vous êtes au régime micro-fiscal simplifié. Vous pouvez faire le choix du prélèvement forfaitaire libératoire. Vous êtes exonéré de la cotisation foncière des entreprises si votre revenu est inférieur à 16,5% du plafond annuel de la Sécurité Sociale.

 

DEVENIR VDI en Micro-Entrepreneur

 

Comment se passe une vente en VDI auto-entrepreneur ?

 

Vous devez remettre un contrat à votre client avec des mentions obligatoires :

  • Le nom du fournisseur ou du démarcheur (si vous êtes acheteur/revendeur).
  • La désignation précise des biens ou services proposés,
  • Les modalités et délais de livraison des biens ou de l’exécution de la prestation de services,
  • Le prix global à payer et modalités de paiement (réductions, pénalités de retard etc).
  • Les conditions de la faculté de renonciation (rétractation).

Ajouter un commentaire